OHOETTILTO

OHO ET TILT O

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Divers Institut de recherches évolutives, Courriel adressé à l'I.R.E. à propos des Carnets d'une Apocalypse, de l'annonce du décès de Satprem, de problèmes de communication, ...(3 p. en c. 14)


COURRIEL  ADRESSÉ  LE  30  JUILLET  14  À  L’I.R.E.  À  PROPOS

DES  CARNETS  D
UNE  APOCALYPSE,

DE  L'ANNONCE
DU DÉCÈS  DE  SATPREM,

DE  PROBLÈMES  DE  COMMUNICATION, ...



30/7/14

Madame Joos,

Le site internet Ohoettilto.free.fr soutient la demande que des individus puissent contrôler que les manuscrits des carnets de Satprem soient publiés fidèlement. Il y a aussi la demande d’une absence de fautes diverses de français alors qu’elles seraient nombreuses dans les derniers Carnets d’une Apocalypse.
Depuis très peu de temps après la mort de Satprem, ces demandes existent publiquement sur internet, sur le site italien Aria Nuova (arianuova.org). Elles sont répétées depuis peu sur le blog satpremforever.canalblog.com .

À l’occasion de l’annonce précédente, voici d’autres choses.

Après le décès de Satprem, aucune information ne fut d’abord donnée sur votre site internet, celui de l’Institut de recherches évolutives, et c’est six mois plus tard seulement qu’il y eut l’annonce. Celle-ci était très mal faite et, pour protester contre tout cela, il fut décidé de ne pas acheter les volumes suivants des Carnets pendant un moment. Le temps passa. Il était pensé que de nombreux volumes avaient été publiés mais, découverte récente : deux seulement l’avaient été !
Ça explique encore plus une autre demande faite par Aria Nuova, etc., qui concerne une publication plus rapide des Carnets.
Il n’y en eut que deux : tant mieux ! Car ça fait que, pour l’instant, il y a moins de Carnets suspectés d’être infidèles, déformés, (sans parler des fautes de français).
Si vous acceptiez les deux demandes indiquées plus haut, lors de la publication des futurs Carnets vous pourriez y ajouter au début l’annonce que tels individus reconnus par le site Aria Nuova intervinrent pour contrôler la fidélité et veiller à ce qu’il y ait le moins de fautes possible.

Je viens de consulter votre site internet. Concernant la publication des Carnets, vous ne donnez aucune explication. Vous n’expliquez pas pourquoi il n’y eut que deux volumes publiés en plusieurs années ni ce que vous prévoyez pour le futur.
(Est-ce que vous passez la plus grande partie de votre temps à lire des archives pour en détruire les lettres qui disent du mal de vous, ou au moins pour les cacher ?)
Vous avez un problème de communication. Un organisme existant officiellement comme l’est l’I.R.E., présent visiblement dans la vie, et qui n’est pas fait pour cultiver l’ignorance, etc., ne devrait pas l’avoir.

C’est ce problème de communication, consécutif à une mauvaise conception de ce que vous êtes et de ce qu’est l’I.R.E., qui vous fit décider d’attendre six mois avant d’annoncer la mort de Satprem, et de le faire d’une manière mauvaise. Cette affaire est présentée sur le site Ohoettilto depuis plusieurs années, dans la fin de l’article dont le titre est Contribution à l’affaire du conflit entre, notamment, Luc Venet et Boni Menato d’un côté, et Satprem et Sujata de l’autre, incluant un examen de la brochure de Satprem titrée Néanderthal Regarde.

C’est aussi à cause de ce problème de communication que, lorsque, dans Google, en juillet 14, on écrit les deux mots suivants : décès satprem, le site Ohoettilto apparaît juste après Wikipédia alors que le vôtre apparaît seulement en page 4 ou 3.
Lorsque l’on écrit les deux mots : mort satprem, le site Ohoettilto arrive dans les deux ou trois premières places selon les fois, toujours après Wikipédia, alors que votre site n’apparaît qu’environ quinze places plus loin.(Et il n’apparaît que parce que le mot mort est placé mais pas à propos de Satprem.)
Pourtant, dans ces deux cas, c’est votre site qui devrait être le premier après Wikipédia.
Surtout que les visiteurs du site Ohoettilto qui y arrivent après avoir écrit les mots mort satprem doivent être très déçus lorsqu’ils ne lisent pas complètement l’article sur le conflit Satprem/Venet car c’est dans sa fin seulement qu’il y a des informations originales à propos de la mort de Satprem. Elles ne concernent pas les derniers moments avant cette mort et ce qui exista dans les heures qui suivirent mais, comme indiqué plus haut, votre manière mauvaise d’annoncer cette mort sur votre site internet. Pour valoriser ce passage, il vient d’être publié exactement semblable dans un nouvel article. Si vous ne l’avez pas déjà lu, vous pouvez allez le lire : Menu Réflexions et cliquer sur Mort de Satprem et Sujata ou cliquer ici. Ce qui est dit de vous n’est donc pas du bien.
De nombreuses personnes en sont encore à chercher sur internet des renseignements concernant les derniers moments de Satprem et ce qui exista ensuite au moins jusqu’à l’enterrement. Elles font cela car il n’y eut pas un texte complet, précis, venant d’une source crédible, d’après les témoignages détaillés de la découverte de la mort, et de la suite. Au moins pour la France, c’est votre I.R.E. qui aurait dû faire cela. Ce n’est pas le cas, peut-être à cause de la mauvaise conception de ce que vous êtes et de ce qu’est l’I.R.E.


À propos du mal qui est dit de vous, vous pouvez aussi consulter un article récent du site Ohoettilto qui concerne le conflit de 03 entre, notamment, Satprem et Michel Danino. Il est parlé du comportement ignoble qui consiste à lire au téléphone des lettres de Satprem. Vous n’êtes pas à son origine mais vous l’avez continué.


Dans cet article sur le conflit de 03, il y a aussi ce que Satprem et Mi. Da. dirent de vous durant les années 02 et 03. En gros, votre I.R.E. n’était pas vigoureux et c’est pour le vivifier que Satprem pensa que Mi. Da. devait aller en France, en plus des très nombreux courriels que celui-ci vous avait déjà envoyés à ce sujet.
Or, vers cette époque vous étiez en train de vous activer sur autre chose. Vous passiez du temps à vouloir créer une revue, peut-être en transformant celle qui existait déjà, titrée Le Courrier de l’Institut de recherches évolutives. Selon le catalogue de la Bibliothèque nationale de France, elle eut seize numéros, le premier en 96, le dernier en novembre 01. (Micheline Ét. mourut en mai 01.) Ce fut probablement peu après ce dernier numéro du Courrier que vous indiquâtes votre projet dans une lettre circulaire annonçant vos publications. Une réunion à Paris fut prévue en voulant des assistants/participants qui soient très soumis et d’autres conditions. C’était grotesque, et tellement que l’annonce arriva, avec des moqueries, à des personnes qui n’en étaient pas destinataires. Vous étiez aussi en train de vouloir vous créer une chapelle. Et c’est là aussi qu’il y eut en plus une expression de votre problème de communication, car la suite de votre projet ne fut jamais indiquée. Vous manipuliez. Tout cela est écrit de mémoire mais, lorsque les lettres circulaires seront obtenues, un compte-rendu sera publié sur le site Ohoettilto.

En acceptant de devenir un personnage public dans le milieu des individus intéressés par Sri Aurobindo, la Mère, etc., vous vous êtes mise en avant, vous vous êtes mise en état de recevoir des compliments et des reproches.
Les compliments, en voici un : merci de vous occuper des publications.
Les reproches, il y a ceux indiqués ci-dessus. Il y a tous ceux qui apparaîtront lorsque quelqu’un étudiera toutes vos publications et d’autres courriels. Si vous ne voulez pas continuer de donner des occasions d’en recevoir d’autres, vous pouvez changer votre comportement.
Vous pouvez aussi prendre des aides ou démissionner.

Dans quelques jours, la présente lettre sera publiée en un article du site Ohoettilto.free.fr .

Veuillez recevoir, madame Joss, mes salutations.

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

30/7/14

OO

Madame Joos,

OO

Le site internet Ohoettilto.free.fr soutient la demande que des individus puissent contrôler que les manuscrits des carnets de Satprem soient publiés fidèlement. Il y a aussi la demande d’une absence de fautes diverses de français alors qu’elles seraient nombreuses dans les derniers Carnets d’une Apocalypse.

Depuis très peu de temps après la mort de Satprem, ces demandes existent publiquement sur internet, sur le site italien Aria Nuova (arianuova.org). Elles sont répétées depuis peu sur le blog satpremforever.canalblog.com .

OO

À l’occasion de l’annonce précédente, voici d’autres choses.

OO

Après le décès de Satprem, aucune information ne fut d’abord donnée sur votre site internet, celui de l’Institut de recherches évolutives, et c’est six mois plus tard seulement qu’il y eut l’annonce. Celle-ci était très mal faite et, pour protester contre tout cela, il fut décidé de ne pas acheter les volumes suivants des Carnets pendant un moment. Le temps passa. Il était pensé que de nombreux volumes avaient été publiés mais, découverte récente : deux seulement l’avaient été !

Ça explique encore plus une autre demande faite par Aria Nuova, etc., qui concerne une publication plus rapide des Carnets.

Il n’y en eut que deux : tant mieux ! Car ça fait que, pour l’instant, il y a moins de Carnets suspectés d’être infidèles, déformés, (sans parler des fautes de français).

Si vous acceptiez les deux demandes indiquées plus haut, lors de la publication des futurs Carnets vous pourriez y ajouter au début l’annonce que tels individus reconnus par le site Aria Nuova intervinrent pour contrôler la fidélité et veiller à ce qu’il y ait le moins de fautes possible.

OO

Je viens de consulter votre site internet. Concernant la publication des Carnets, vous ne donnez aucune explication. Vous n’expliquez pas pourquoi il n’y eut que deux volumes publiés en plusieurs années ni ce que vous prévoyez pour le futur.

(Est-ce que vous passez la plus grande partie de votre temps à lire des archives pour en détruire les lettres qui disent du mal de vous, ou au moins pour les cacher ?)

Vous avez un problème de communication. Un organisme existant officiellement comme l’est l’I.R.E., présent visiblement dans la vie, et qui n’est pas fait pour cultiver l’ignorance, etc., ne devrait pas l’avoir.

OO

C’est ce problème de communication, consécutif à une mauvaise conception de ce que vous êtes et de ce qu’est l’I.R.E., qui vous fit décider d’attendre six mois avant d’annoncer la mort de Satprem, et de le faire d’une manière mauvaise. Cette affaire est présentée sur le site Ohoettilto depuis plusieurs années, dans la fin de l’article dont le titre est Contribution à l’affaire du conflit entre, notamment, Luc Venet et Boni Menato d’un côté, et Satprem et Sujata de l’autre, incluant un examen de la brochure de Satprem titrée Néanderthal Regarde.

OO

C’est aussi à cause de ce problème de communication que, lorsque, dans Google, en juillet 14, on écrit les deux mots suivants : décès satprem, le site Ohoettilto apparaît juste après Wikipédia alors que le vôtre apparaît seulement en page 4 ou 3.

Lorsque l’on écrit les deux mots : mort satprem, le site Ohoettilto arrive dans les deux ou trois premières places selon les fois, toujours après Wikipédia, alors que votre site n’apparaît qu’environ quinze places plus loin.(Et il n’apparaît que parce que le mot mort est placé mais pas à propos de Satprem.)

Pourtant, dans ces deux cas, c’est votre site qui devrait être le premier après Wikipédia.

Surtout que les visiteurs du site Ohoettilto qui y arrivent après avoir écrit les mots mort satprem doivent être très déçus lorsqu’ils ne lisent pas complètement l’article sur le conflit Satprem/Venet car c’est dans sa fin seulement qu’il y a des informations originales à propos de la mort de Satprem. Elles ne concernent pas les derniers moments avant cette mort et ce qui exista dans les heures qui suivirent mais, comme indiqué plus haut, votre manière mauvaise d’annoncer cette mort sur votre site internet. Pour valoriser ce passage, il vient d’être publié exactement semblable dans un nouvel article. Si vous ne l’avez pas déjà lu, vous pouvez allez le lire : Menu Réflexions et cliquer sur Mort de Satprem et Sujata ou cliquer ici. Ce qui est dit de vous n’est donc pas du bien.

De nombreuses personnes en sont encore à chercher sur internet des renseignements concernant les derniers moments de Satprem et ce qui exista ensuite au moins jusqu’à l’enterrement. Elles font cela car il n’y eut pas un texte complet, précis, venant d’une source crédible, d’après les témoignages détaillés de la découverte de la mort, et de la suite. Au moins pour la France, c’est votre I.R.E. qui aurait dû faire cela. Ce n’est pas le cas, peut-être à cause de la mauvaise conception de ce que vous êtes et de ce qu’est l’I.R.E.

OO

À propos du mal qui est dit de vous, vous pouvez aussi consulter un article récent du site Ohoettilto qui concerne le conflit de 03 entre, notamment, Satprem et Michel Danino. Il est parlé du comportement ignoble qui consiste à lire au téléphone des lettres de Satprem. Vous n’êtes pas à son origine mais vous l’avez continué.

OO

Dans cet article sur le conflit de 03, il y a aussi ce que Satprem et Mi. Da. dirent de vous durant les années 02 et 03. En gros, votre I.R.E. n’était pas vigoureux et c’est pour le vivifier que Satprem pensa que Mi. Da. devait aller en France, en plus des très nombreux courriels que celui-ci vous avait déjà envoyés à ce sujet.

Or, vers cette époque vous étiez en train de vous activer sur autre chose. Vous passiez du temps à vouloir créer une revue, peut-être en transformant celle qui existait déjà, titrée Le Courrier de l’Institut de recherches évolutives. Selon le catalogue de la Bibliothèque nationale de France, elle eut seize numéros, le premier en 96, le dernier en novembre 01. (Micheline Ét. mourut en mai 01.) Ce fut probablement peu après ce dernier numéro du Courrier que vous indiquâtes votre projet dans une lettre circulaire annonçant vos publications. Une réunion à Paris fut prévue en voulant des assistants/participants qui soient très soumis et d’autres conditions. C’était grotesque, et tellement que l’annonce arriva, avec des moqueries, à des personnes qui n’en étaient pas destinataires. Vous étiez aussi en train de vouloir vous créer une chapelle. Et c’est là aussi qu’il y eut en plus une expression de votre problème de communication, car la suite de votre projet ne fut jamais indiquée. Vous manipuliez. Tout cela est écrit de mémoire mais, lorsque les lettres circulaires seront obtenues, un compte-rendu sera publié sur le site Ohoettilto.

OO

OO

En acceptant de devenir un personnage public dans le milieu des individus intéressés par Sri Aurobindo, la Mère, etc., vous vous êtes mise en avant, vous vous êtes mise en état de recevoir des compliments et des reproches.

Les compliments, en voici un : merci de vous occuper des publications.

Les reproches, il y a ceux indiqués ci-dessus. Il y a tous ceux qui apparaîtront lorsque quelqu’un étudiera toutes vos publications et d’autres courriels. Si vous ne voulez pas continuer de donner des occasions d’en recevoir d’autres, vous pouvez changer votre comportement.

Vous pouvez aussi prendre des aides ou démissionner.

OO

Dans quelques jours, la présente lettre sera publiée en un article du site Ohoettilto.free.fr .

OO

OO

Veuillez recevoir, madame Joss, mes salutations.

Mise à jour le Dimanche, 03 Août 2014 10:41